[Total : 2    Moyenne : 4.5/5]

Le konjac bio antioxydant naturel puissant est une plante cultivée en Indonésie et au Japon comme légume.

Les asiatiques la surnomment “langue du diable” à cause de sa grande taille et de sa forme proche d’une langue fourchue. Le konjac est également utilisé en Corée du Sud où les bulbes sont mangé à même titre que nous mangeons des pommes de terre. Au Japon, le konjac est utilisé dans la fabrication de certaines patisseries.
Ce produit, très faible en calories (moins de 3 calories par 100 grammes) est d’origine 100% végétale et correspond donc à n’importe quel végétarien. C’est un coupe-faim naturel dont les effets bénéfiques ne s’arrêtent pas là. De fait, il régule également le taux de cholestérol, et permet de réduire le passage du sucre dans le sang.

Le konjac bio coupe faim pour maigrir

Le konjac bio coupe faim pour maigrir

Certaines personnes parlent de régime konjac lorsqu’elles commençent une cure de ce coupe-faim pour maigrir.
Ce qu’il faut savoir, c’est que pour arriver à perdre du poids avec le konjac, il vous faudra non seulement faire attention à ce que vous mangez (et généralement rééquilibrer cette alimentation) mais aussi faire un peu plus de sport. De fait, en optimisant ces 2 points cruciaux à votre perte de poids vous pourrez très vite atteindre vos objectifs.
Le konjac n’est pas adapté aux personnes souffrant de faim compulsives car il ne bloque pas l’effet des envies soudaines de graisse et sucre délivrées par vos émotions. Non, le konjac agit plutôt sur les envies réelles de votre corps et aide à atténuer cette sensation de faim générée par l’estomac et reprise par le cerveau.
Il est recommandé de prendre du konjac 1/2 heure avant votre repas. Cependant, si vous aimez cuisiner de façon créative, vous pouvez toujours utiliser le konjac dans la création de votre plat principal. Cela devrait vous éviter de grignoter par après!
Notez que vous pouvez également trouver du konjac sous forme de pâtes ou de vermicelles japonais, de quoi préparer un excellent wok aux légumes par exemple.


[Total : 2    Moyenne : 5/5]

Selon une Ă©tude de 1984 menĂ©e sur 20 personnes obèses et publiĂ©e dans la revue ”International Journal of Obesity”, les chercheurs ont montrĂ© une perte de poids dans le groupe traitĂ© avec du konjac supĂ©rieure Ă  celle du groupe placebo.

Pourquoi ? Le konjac renferme des glucomannanes, des fibres solubles visqueuses formant un gel vĂ©gĂ©tal non assimilable qui gonfle en prĂ©sence d’un liquide (eau, lait, jus de fruits…).
Elles peuvent absorber jusqu’Ă  100 fois leur poids en eau, remplissent l’estomac et piègent les graisses et sucres au passage dans le système digestif.

RĂ©sultat : Le konjac coupe la faim et capture une partie des calories absorbĂ©es, qu’il Ă©limine en stimulant le transit intestinal.

Le konjac bio coupe la faim naturel

Le konjac bio coupe la faim naturel

Le konjac fait perdre du poids

Selon l’Ă©tude rĂ©alisĂ©e en 1984 sur 20 personnes obèses, les patients ont perdu 2,7 kg en prenant 1 g de glucomannane (fibre du konjac) avant chaque repas pendant 8 semaines.
Ils n’ont pas modifiĂ© leur alimentation ni fait davantage d’activitĂ©s physiques. Le seul changement : la prise de ce petit gramme de konjac en poudre avant de passer Ă  table.
Le konjac piège une partie des sucres et des graisses et Ă©limine ainsi un certain nombre de calories, en plus de couper l’appĂ©tit. Il aide donc Ă  perdre du poids en contrĂ´lant son appĂ©tit.

Attention : Le konjac ne maigrit pas à votre place ! Repas équilibrés et sport sont les clés du succès.

Bienfaits de Konjac :

Il faut incorporer le konjac au sein d’une alimentation équilibrée pour bénéficier de ses bienfaits.
– GĂ©latine ou vermicelles : Vous pouvez introduire rĂ©gulièrement (en quantitĂ©s modĂ©rĂ©es) du konjac alimentaire en bloc gĂ©latineux (konnyaku) dans des prĂ©parations, ou en vermicelles (shirataki). Le “konnyaku” renferme près de 97 % d’eau gĂ©lifiĂ© et 3 % de glucomannane.
– Poudre ou gĂ©lules : Le konjac y est très concentrĂ©, prenez seulement 1 g dans un grand verre d’eau une demi-heure avant chacun des 3 repas sur un mois maximum et après avis mĂ©dical. Buvez rapidement avant que le mĂ©lange ne se solidifie. Si vous ressentez un “trop plein” ou un transit perturbĂ©, rĂ©duisez les doses
www.konjac-bio.com le site officiel du konjac bio


[Total : 12    Moyenne : 2.4/5]

Il existe beaucoup de plantes ayant des vertus spéciales, notamment en matière d’alimentation et de diététique. La flore asiatique n’y échappe pas avec le Konjac bio antioxydant naturel puissant, un tubercule exceptionnel aux innombrables apports nutritionnels. Tour d’horizon !

Le Konjac, ses origines, sa composition, ses vertus

Pour une petite présentation, le Konjac consiste en une racine bulbeuse, issue des pays de l’Asie du Sud Est, notamment de la Thaïlande, du Vietnam et de la Chine. C’est un rhizome tubéreux sphérique pesant jusqu’à 4 kg. Une sorte de légume, également nommé ”langue du diable” au Japon, avec des vertus anticancérigène et antidiabétique. Son atout minceur: son apport énergétique de 3 petites calories pour 100 grammes de Konjac consommé, sans gluten et sans acide gras dans sa composition. Il est aujourd’hui conseillé par les diététiciens, car ne présente presque pas de risque toxicologique ni d’allergène pour l’organisme.

Un coupe-faim miracle : le Konjac bio

Un coupe-faim miracle : le Konjac bio

Konjac, recette miracle pour diminuer l’appétit

Le Konjac fait aujourd’hui partie des aliments dits diététiques en raison des fibres qui la composent, les glucomannanes. Ces fibres gonflent en présence d’un liquide et une fois dans l’estomac, elles absorbent jusqu’à 100% leur teneur en eau. Résultat: une sensation de satiété presque immédiate. De la même manière, le Konjac ingéré capture le sucre et le cholestérol avant leur passage dans le sang. Il joue ensuite son rôle de régulateur du transit intestinal, puisque les toxines et les calories en trop sont emprisonnées et éliminées aussitôt par voie naturelle.

Le Konjac dans tous ses Ă©tats

Il est possible de se procurer du Konjac sous plusieurs aspects. Que ce soit sous la forme de gélules, à prendre 30 minutes avant les repas avec un grand verre d’eau, ou encore en légume comme cela se fait dans les pays asiatiques. En cuisine, il est possible de tester de nouvelles saveurs avec de la poudre de Konjac, qui peut remplacer les oeufs dans les gâteaux par exemple. L’autre forme, plus connue, serait les nouilles shirataki ou bien le gâteau de konnayaku. Mieux encore, on peut s’en procurer sous forme d’infusion. L’autre plus, le Konjac convient aux végétariens, en étant un ingrédient de cuisine 100% végétal, de quoi mélanger régime et plaisir de cuisiner.

OĂą trouver du Konjac et Ă  quel prix

Prendre du konjac, quelle que soit la forme,est à coup sûr un bon moyen d’avoir le contrôle sur sa faim, plus une bonne dose de motivation pour en finir avec ses problèmes de poids. Le Konjac remplit bien son rôle de produit miracle, végétarien et bio à juste titre. Maintenant reconnu pour ses nombreux bienfaits, il est possible de s’en procurer dans les épiceries asiatiques et sur les sites vendant des épices asiatiques sur Internet. La poudre de Konjac est disponible en pharmacie entre 12 et 15 € pour 100 grammes. Même chose pour les gélules, disponibles également en parapharmacie.
La richesse du Konjac, ses capacités à remplir l’estomac, ses spécificités médicales, ses atouts comme aliment, … tout fait de la « langue du diable » un élément incontournable pour un régime efficace. Vous pouvez trouver la solution à vos problèmes nutritifs, sans même creuser trop profondément.


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Le konjac bio antioxydant naturel puissant (Amorphophallus konjac) est une plante de la famille des Araceae qui pousse naturellement dans les forêts de Thaïlande, du Viêt Nam, et de Chine méridionale.

Culture et usages La plante possède un rhizome tubĂ©reux sphĂ©rique qui peut peser 3 Ă  4 kg. La plante est cultivĂ©e en IndonĂ©sie et au Japon comme lĂ©gume. Elle est connue en herboristerie asiatique comme langue du diable oĂą elle servirait dans le traitement du cancer ou du diabète. En CorĂ©e du Sud, les bulbes sont consommĂ©s comme les pommes de terre, au Japon, sous forme de galettes, de gâteaux secs, ou de vermicelles de konnyaku appelĂ©s shirataki ( litt. « cascade blanche »). Le konnyaku est obtenu en mĂ©langeant de la farine de Konjac avec de l’eau de chaux (Kalkwasser ou Limewater, mĂ©lange d’hydroxyde de calcium et d’eau). L’algue hijiki (Hizikia fusiformis) est souvent ajoutĂ©e au mĂ©lange comme colorant. De sa farine, on extrait le glucomannane, un polyoside utilisĂ© comme Ă©paississant dans l’industrie agro-alimentaire (E425). Le mĂ©lange obtenu est alors bouilli puis on le laisse se solidifier. On obtient alors le konnyaku. Le konnyaku est Ă©galement utilisĂ© au Japon pour faire de gros bonbons en gelĂ©e aromatisĂ©s aux fruits baptisĂ©s konnyaku jelly ( konnyaku zelÄ«?). Cependant, ce bonbon de plusieurs centimètres de large ayant dĂ©jĂ  Ă©tĂ© la cause de plusieurs morts par Ă©touffement au Japon (17 entre 1995 et 2008), il est interdit dans l’Union europĂ©enne et en CorĂ©e du Sud. Ă€ noter que sa basse teneur en calories (5-10 calories par 100gr) et sa teneur en fibres (2-3gr par 100 gr) en font un produit de rĂ©gime apprĂ©ciĂ©, que ce soit sous forme de nouilles ou de gelĂ©e. Son goĂ»t Ă©tant très proche de la neutralitĂ©, il est surtout utilisĂ© en cuisine pour sa texture en bouche (plus croquant que fondant) et son aspect. www.konjac-bio.com le site officiel du konjac bio