[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Le konjac bio antioxydant naturel puissant (Amorphophallus konjac) est une plante de la famille des Araceae qui pousse naturellement dans les forêts de Thaïlande, du Viêt Nam, et de Chine méridionale.

Culture et usages La plante possède un rhizome tubĂ©reux sphĂ©rique qui peut peser 3 Ă  4 kg. La plante est cultivĂ©e en IndonĂ©sie et au Japon comme lĂ©gume. Elle est connue en herboristerie asiatique comme langue du diable oĂą elle servirait dans le traitement du cancer ou du diabète. En CorĂ©e du Sud, les bulbes sont consommĂ©s comme les pommes de terre, au Japon, sous forme de galettes, de gâteaux secs, ou de vermicelles de konnyaku appelĂ©s shirataki ( litt. « cascade blanche »). Le konnyaku est obtenu en mĂ©langeant de la farine de Konjac avec de l’eau de chaux (Kalkwasser ou Limewater, mĂ©lange d’hydroxyde de calcium et d’eau). L’algue hijiki (Hizikia fusiformis) est souvent ajoutĂ©e au mĂ©lange comme colorant. De sa farine, on extrait le glucomannane, un polyoside utilisĂ© comme Ă©paississant dans l’industrie agro-alimentaire (E425). Le mĂ©lange obtenu est alors bouilli puis on le laisse se solidifier. On obtient alors le konnyaku. Le konnyaku est Ă©galement utilisĂ© au Japon pour faire de gros bonbons en gelĂ©e aromatisĂ©s aux fruits baptisĂ©s konnyaku jelly ( konnyaku zelÄ«?). Cependant, ce bonbon de plusieurs centimètres de large ayant dĂ©jĂ  Ă©tĂ© la cause de plusieurs morts par Ă©touffement au Japon (17 entre 1995 et 2008), il est interdit dans l’Union europĂ©enne et en CorĂ©e du Sud. Ă€ noter que sa basse teneur en calories (5-10 calories par 100gr) et sa teneur en fibres (2-3gr par 100 gr) en font un produit de rĂ©gime apprĂ©ciĂ©, que ce soit sous forme de nouilles ou de gelĂ©e. Son goĂ»t Ă©tant très proche de la neutralitĂ©, il est surtout utilisĂ© en cuisine pour sa texture en bouche (plus croquant que fondant) et son aspect. www.konjac-bio.com le site officiel du konjac bio


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Le konjac bio antioxydant naturel puissant renferme des glucomannanes, des fibres solubles visqueuses formant un gel vĂ©gĂ©tal non assimilable qui gonfle en prĂ©sence d’un liquide (eau de prĂ©fĂ©rence …).

Elles peuvent absorber jusqu’à 100 fois leur poids en eau, remplissent l’estomac et piègent les graisses et sucres au passage dans le système digestif. KONJAC extrait en gélules Vu sur M6 100% Mag le 4 Mai 2012 Le konjac (Amorphophallus konjac) est une plante de la famille des Araceae qui pousse naturellement dans les forêts de Thaïlande, du Viêt Nam, et de Chine méridionale. La plante possède un rhizome tubéreux sphérique qui peut peser 3 à 4 kg. La plante est cultivée en Indonésie et au Japon comme légume. Elle est connue en herboristerie asiatique comme langue du diable où elle servirait dans le traitement du cancer ou du diabète. En Corée du Sud, les bulbes sont consommés comme les pommes de terre, au Japon, sous forme de galettes, de gâteaux secs, ou de vermicelles de konnyaku appelés shirataki .

Konjac bio

Konjac bio

Son action dans l’organisme est double : Le konjac renferme des glucomannanes, des fibres solubles visqueuses formant un gel vĂ©gĂ©tal non assimilable qui gonfle en prĂ©sence d’un liquide (eau, lait, jus de fruits…). Elles peuvent absorber jusqu’à 100 fois leur poids en eau, remplissent l’estomac et piègent les graisses et sucres au passage dans le système digestif. RĂ©sultat : Le konjac coupe la faim de manière mĂ©canique et capture une partie des calories absorbĂ©es, qu’il Ă©limine en stimulant le transit intestinal Le konjac piège une partie des sucres et des graisses et Ă©limine ainsi un certain nombre de calories, en plus de couper l’appĂ©tit. Il aide Ă  perdre du poids en contrĂ´lant l’appĂ©tit. Mais il ne maigrit pas Ă  votre place ! Repas Ă©quilibrĂ©s et sport sont les clĂ©s du succès. Conseil d’utilisation : En gĂ©lules , Le konjac y est très concentrĂ© , prenez seulement 1 Ă  2 gĂ©lules dans un grand verre d’eau une demi-heure avant chacun des 3 repas sur un mois maximum et après avis mĂ©dical. Buvez rapidement avant que le mĂ©lange ne se solidifie. Si vous ressentez un “trop plein” ou un transit perturbĂ©, rĂ©duisez les doses IngrĂ©dients : IngrĂ©dients: Poudre de Konjac (Amorphophallus konjac) ; antiagglomĂ©rant: stĂ©arate de magnĂ©sium d’origine vĂ©gĂ©tale ; gĂ©lule d’origine vĂ©gĂ©tale A qui convient le konjac ? A toute personne souhaitant une aide Ă  un rĂ©gime minceur. Il augmente la sensation de satiĂ©tĂ© ( puisqu’il remplit l’estomac en gonflant) , et convient parfaitement pour diminuer les prises alimentaires lors des repas et diminuer les grignotages entre les repas. PrĂ©sentation en pilulier de 90 gĂ©lules : 6 gĂ©lules correspondant Ă  1908 mg d’extrait de konjac, dose maximum conseillĂ©e quotidiennement.( dont glucomannane 1526 mg) Avis du pro : ATTENTION Il est impĂ©ratif de dĂ©caler les prises de mĂ©dicaments ou autres produits diĂ©tĂ©tiques actifs, phytothĂ©rapie …. de la prise de konjac de manière Ă  prĂ©server leur biodisponibilitĂ© dans l’organisme. D’autre part, les personnes ayant une sensibilitĂ© des intestins doivent augmenter progressivement les doses jusqu’Ă  l’effet escomptĂ© sans effets secondaires digestifs,le Konjac est une fibre Si vous ĂŞtes sujet(te) aux grignotages intempestifs pour vous calmer ou par ennui, il ne rĂ©soudra pas votre problème qui est un problème d’ordre comportemental. En effet, le konjac ne supprime pas l’envie de gras, de sucrĂ©, ni les compulsions alimentaires dues au stress. Dans ce cas , vous pouvez choisir d’associer la plante KUDZU Ă  votre prise en charge du poids, afin de calmer les pulsions boulimiques, et qui , de plus, a des propriĂ©tĂ©s bĂ©nĂ©fiques pour le foie. Contre-indications : Le konjac en complĂ©ment alimentaire (extrait Ă  forte dose) est contre-indiquĂ© chez les personnes souffrant d’occlusion du tube digestif. Effets secondaires : Toujours en complĂ©ment alimentaire, le konjac est aussi Ă  l’origine de certains effets indĂ©sirables et peut parfois ĂŞtre toxique surtout s’il y a surdosage : flatulences, douleurs abdominales, obstruction de l’oesophage, lĂ©gère obstruction gastro-intestinale. Il est nĂ©cessaire de boire beaucoup d’eau pour Ă©viter la formation d’une boule caoutchouteuse dure capable d’obstruer les intestins. Interactions : Si vous ĂŞtes sous traitement, ne prenez pas de konjac sans en parler Ă  votre mĂ©decin car il peut y avoir interaction mĂ©dicamenteuse ComplĂ©ment alimentaire , tenir hors de portĂ©e des enfants. N’est pas un mĂ©dicament. Ne peut se substituer Ă  une alimentation saine et variĂ©e. Ne pas dĂ©passer la dose conseillĂ©e. Demander l’avis Ă  votre conseil en nutrition. www.konjac-bio.com le site officiel du konjac bio